Weekend Survie 19-20 novembre

Description  : tu aimes sortir de ta zone de confort ? Accroche-toi, ça va déménager ! Enfin, façon de parler, parce que pour l’occasion, on n’emportera évidemment que le minimum vital. L’occasion de se rendre compte de ce qui est superflu, et de ce qui l’est moins. Durant les deux jours en autarcie qui nous attendent, il s’agira donc que chacun mette en avant sa débrouillardise, son inventivité et son esprit d’équipe. Soigne bien ton équipement, il doit être léger et adapté en fonction de la météo.

Infos pratiques : RDV samedi 19 novembre sous les arcades du Cinquantenaire à 8h45, départ 9h précises. Retour le lendemain 20 novembre à 17h au même endroit.

Prévoir : pique-nique et boissons, bottines de marche chaudes et imperméables, vêtements chauds, veste imperméable, sac de couchage chaud et matelas léger, quelques sacs poubelle, toutes tes affaires de survie (canif, lampe de poche, briquet, bonnes idées…), le tout dans un sac de randonnée léger et bien ficelé.

Prix :  40 euros

Responsable : Laure Lohest  (0487624071)

Lieux : région de Namur ou des Ardennes

Journée rafting 23 octobre

Description : Venez défier la rivière l’Amblève le 23 octobre en rafting.
Descente de la rivière en bateau pneumatique.
Nous combattrons toutes ensembles à coup de pagaies la rivière sur 9 km.
Pour revenir au point de départ, nous utiliserons des vtt. Combinaisons fournies
Infos pratiques : Horaire à définir, 6pers min
Prévoir : pique-nique et boissons, vêtements de rechange
Prix : 35 euros
Lieu : Petit Coo 4, 4970 Stavelot
Responsable: Héloïse de Woot 0497372224 ou heloisedw97@hotmail.com

-> récit du mini raid dans les Ballons

 » Nous sommes arrivées à 10h au cinquantenaire, et nous étions déjà au taquet pour 5h de route dans une camionnette où ça pète (danser, chanter, parler). arrivée au parking, super motivées, on a tout partagé, prêtes pour se crever. Toutes les célibataires marchèrent sous la même tristesse, pourtant le fait d’être ensemble nous apporta des moments uniques. Nous traversâmes des paysages plus beaux les uns que les autres malgré toutes les saisons (pluie, soleil, neige, grêle); tout ça dans la sueur et la persévérance en mordant sur sa chic car en plus il fallait supporter des filles « culottées » et « impertinentes ». Bien sûr il faut garder le moral car tout est dans la tête ! chaque soir nous espérions dormir dans un refuge mignon mais mauvaise surprise était au rendez-vous. Après 900m de dénivelés +, nous  nous sommes ruées sur le refuge mais nous avons remarqué avec horreur qu’il n’y avait pas de porte. nous n’avions aucune envie de planter nos tentes ici pour passer une mauvaise nuit et avons redémarré de pied ferme au refuge suivant.  dans les refuges nous avions droit à des taps splendides, superbes voix dans tous les sens. « oh my god », l’anniv d’Astrid ce vendredi 13 fut une vraie réussite! deux bougnoules trenant et bavardant on fini par se perdre, leurs idées opposées leurs ont permis de tourner en rond tout en restant zen. Après 1h30, les accompagnatrices ont fait appeler les gendarmes, et un hélico qui volait pendant 10min. heureusement on a pas payé. Les bougnoules ont pris leur courage à deux mains et ont été au village pour pouvoir téléphoner . par chance elles ont vu les gendarmes qui ont ramené les deux brebis dans leur troupeau après 3 h de grand stress. du coup nous avons du changer l’itinéraire pour arriver à temps et à heure au refuge pour la dernière petite soirée. nous nous sommes bien régalées. on a toutes dit le fond de notre pensée. oh que c’était gai! 5heures du matin « une souris verte qui courrait dans l’herbe… » on s’est réveillées avec joie pour affronter les 500 derniers m de dénivelé. nous avons carrément eu une etape d’escalade dans la neige. mais vu que les fifilles étaient fortiches, nous avons réussi sans soucis. on est arrivées avec bonheur à la camionnette, notre tête remplie de souvenirs. bon, les absentes on vous pardonne, quand même sachez que vous avez fait une erreur mais n’oubliez surtout pas  » c’est en faisant des erreurs qu’on apprend » ! Pour conclure tout ça, faites pleins d’erreurs et vous deviendrez des bougnoules. astrid ‘où sont les poulardes’, marguerite ‘elle est au chiottes’, aglaé ‘phrases philosophiques’, philou ‘bougnoule’, ludivin ‘bourdine zicret’, valentine ‘culottes de gendarmes’, anne ‘oh my god !!!!’, emeline ‘je ne saispas’, sabrina ‘mort de rire’ « . (*récit polyphonique à 7mains, anonyme)

Salut les filles !
Nous espérons que vous avez pu bien vous reposer après notre raid et reprendre l’école en super forme, l’esprit rempli d’oxygène !
Comme promis, voici le calcul de tous les efforts que nous avons fourni 🙂
Vous pouvez être fières de vous, c’était un très beau parcours !
A tout bientôt ! Marguerite et Astrid

Mardi 10 avril (2h de marche)

Dénivellés positif = 50m
Dénivellés négatif = 400m
Km = 7km
Mercredi 11 avril (journée complète)
Dénivellés positif = 750m
Dénivellés négatif = 570m
Km = 21 km
Jeudi 12 avril (journée complète)
Dénivellés positif = 1200m
Dénivellés négatif = 905m
Km = 25 Km
Vendredi 13 avril  (journée complète)
Dénivellés positif = 420m
Dénivellés négatif = 720m
Km = 21 km
Samedi 14 avril (2h de marche)
Dénivellés positif = 520m
Dénivellés négatif = 30m
Km = 5 km

TOTAL DU RAID

Dénivellés positif = 2940m
Dénivellés négatif = 2625m
Km = 79 km

1er Récit: Kayak en Baie de Somme, juin 2011.

 

Les Récits

 

 

Activité kayak en Baie de Somme (PDefis)

Activité de kayak de mer et visite du parc naturel Marquenterre (France)

 

Dates : 28 au 30/07/2011

Groupe : Défis

Accompagnateurs : Marie-Hélène et Virginie (responsables), Donatienne, Eléonore

Photos: https://picasaweb.google.com/passeportfilles/Juin282930BaieDeSomme?authuser=0&authkey=Gv1sRgCOvz6Zfd6NbWlwE&feat=directlink#

 

Récit de Virginie, organisatrice :

 

« La veille du départ, nous avons dormi ensemble chez une animatrice du staff, pour être prêtes et de bonne heure le lendemain matin. Cependant, le départ de mardi matin fut un peu retardé suite à deux ceintures défectueuses dans une camionnette. Après quelques coups de fil pour en informer l’asbl et après s’être assuré que la sécurité n’était pas en jeu, nous avons rapidement embarqué pour prendre la route direction la France !!

 

Arrivées dans la ville de Saint Valéry-sur-Somme dans l’après-midi, nous nous sommes arrêtées dans le petit port le temps de s’informer sur la région, qui d’ailleurs est magnifique. Nous avons ensuite fait un saut à la plage du Crotoy pour jouir du beau temps. Aie ! C’était marée basse… nous avons pu néanmoins profiter d’une vue splendide ! Tandis que certaines tentaient en vain de rejoindre la mer qui s’était enfuie à des kilomètres, les plus courageuses d’entre nous ont admiré des milliers de mini crabes échoués sur le sable. Et qui dit plage, dit séance photo obligatoire : au programme, acrobaties !  Notre premier endroit de campement fut une réussite : très vert et vue sur la mer à côté de la chapelle de Somme. En soirée, petite visite de la ville de Saint Valéry.

 

Le lendemain, réveil tôt pour être à 7h tapante chez M. Kayak !! Hé oui, la marée n’attend pas ! Nous avons eu droit à quatre pirogues, attachées deux-à-deux, et deux moniteurs-guides experts de la région. Yann et Sébastien nous ont épatés par leur puit de connaissances : les phénomènes de marée en Baie de Somme, identification des oiseaux, les caractéristiques de la région … et même les règles de compétition de pirogue ! Ils nous ont déniché et permis de voir des moutons des prés-salés et des Phoques dans l’estuaire… Bref, nous sommes revenues avec un bon bagage de notions en oiseaux et vie marine de la région. De plus, L’arrêt pique-nique sur la baie s’ensuit d’une brève explication du fonctionnement de la chasse aux canards. De retour sur la terre ferme, nous avons visité le parc naturel du Marquenterre où plus de 360 espèces d’oiseaux se retrouvent ! Dissimulés derrière des postes d’observation, on pouvait voir des oiseaux venus de l’Europe entière ou de retour d’Afrique. 18h, l’heure de reprendre la route pour notre second lieu de campement : une clairière non loin de là. Staff et jeunes se retrouvent autour d’un dîner bien mérité et de nombreuses parties de « Loup Garou », jeu clé de ce week-end.

 

Levé plus relax, rangement des tentes… un dernier saut au Crotoy pour une matinée sur la plage avant de prendre la direction de Bruxelles !! Séjour réussi!!!!! »